Répercussions des changements climatiques (annexe 9)

Un quai en bois surplombe un lac sablonneux, où les niveaux d’eau se sont taris et où il n'y a plus d'eau sous le quai. Il n'y a que du sable beige à sa place. Au loin, une mare d’eau peu profonde se trouve dans le lac, avec des arbres. Crédit photo : Thinkstock.com.
Un quai en bois surplombe un lac sablonneux, où les niveaux d’eau se sont taris et où il n’y a plus d’eau sous le quai. Il n’y a que du sable beige à sa place. Au loin, une mare d’eau peu profonde se trouve dans le lac, avec des arbres. Crédit photo : Thinkstock.com.

Dans le cadre de l’annexe sur les répercussions des changements climatiques de l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs de 2012, le Canada et les États-Unis ont pris l’engagement suivant :

« … contribuer à la réalisation des objectifs généraux et spécifiques du présent accord par la coordination d’efforts pour déterminer, quantifier, comprendre et prédire les répercussions des changements climatiques sur la qualité de l’eau des Grands Lacs, et par la mise en commun de renseignements permettant aux gestionnaires des ressources des Grands Lacs de s’attaquer, de manière proactive, à ces répercussions ».

Engagements clés

Le Canada et les États-Unis conviennent de faire ce qui suit.

    • Élaborer et améliorer des modèles climatiques à l’échelle régionale et les intégrer aux modèles chimiques, physiques et biologiques propres aux Grands Lacs afin de mieux comprendre et de prévoir les impacts des changements climatiques sur la qualité de l’eau des Grands Lacs.
    • Améliorer la surveillance des conditions climatiques pertinentes et des variables des Grands Lacs afin de valider les prévisions des modèles et de comprendre les changements climatiques actuels et leurs impacts.
    • Mettre au point des outils et les améliorer afin de comprendre et de prévoir les impacts, les risques et les vulnérabilités liés aux changements climatiques.
    • Coordonner les activités scientifiques binationales sur les changements climatiques et partager l’information dont les gestionnaires des ressources des Grands Lacs ont besoin pour aborder les impacts des changements climatiques de façon proactive.

Pour des renseignements additionnels sur l’orientation centrale des actions en vertu de cette annexe, consultez les priorités en matière de science et d’action actuelles. Les priorités se fondent sur une évaluation de l’état des Grands Lacs, ainsi que les commentaires du Comité exécutif des Grands Lacs, des participants au Forum public sur les Grands Lacs et les recommandations de la Commission mixte internationale.

Tous les six mois, les progrès par rapport à cette annexe sont rapportés aux réunions du Comité exécutif des Grands Lacs. Les réalisations seront décrites dans le rapport d’étape des parties tous les trois ans, le premier étant attendu en 2016.

Mise en œuvre

Cette annexe est mise en œuvre par le sous-comité codirigé par Environnement et Changement climatique Canada et la National Oceanic and Atmospheric Administration. Les organisations membres comprennent les suivantes.

    • Conservation Ontario
    • Oneida Tribe of Indians of Wisconsin
    • Ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario
    • Ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique de l’Ontario
    • Corps of Engineers de l’armée américaine
    • Environmental Protection Agency des États-Unis
    • Fish and Wildlife Service des États-Unis
    • U.S. Geological Survey
    • National Park Service des États-Unis

Un sous-comité élargi met à contribution d’autres organisations et experts au-delà des membres du CEGL.