Les États-Unis et le Canada font état des données scientifiques pertinentes et disponibles en lien avec les eaux souterraines en vue de respecter leur engagement dans l’AQEGL

Coloration de la failaise en raison de l’infiltration des eaux souterraines le long du littoral du lac Supérieur: Pictured Rocks National Lakeshore près de Munising, Michigan. Crédit: Craig Blacklock, National Park Service.

L’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs de 2012 comporte un engagement relativement à la publication d’un rapport sur les données scientifiques pertinentes et disponibles au sujet des eaux souterraines. En réponse à cet engagement, un rapport préliminaire a été rédigé sur les données scientifiques sur les eaux souterraines applicables à l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs. Cette version préliminaire du rapport est le fruit d’une longue collaboration entre des experts de nombreux domaines, et fait la synthèse des connaissances actuelles sur les eaux souterraines dans la région des Grands Lacs.

Le Canada et les États-Unis souhaitent obtenir des commentaires sur le rapport préliminaire :

Commentaires on été accepté au moyen du formulaire Communiquez avec nous d’ici jusqu’au 31 janvier 2016.

Ce projet est mené par le Sous-comité de l’annexe sur les eaux souterraines.

A propos de

Pamela Finlayson, Environment and Climate Change Canada