Les États-Unis et le Canada remplissent leur engagement dans l’AQEGL concernant l’élaboration et la mise en œuvre d’une initiative de détection précoce et d’intervention rapide pour les espèces aquatiques envahissantes

Sampling in Lake Superior U.S. EPA-ORD
Sampling in Lake Superior U.S. EPA-ORD

L’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs de 2012, entré en vigueur au mois de février 2013, comporte des engagements relativement à l’élaboration et la mise en œuvre, d’ici février 2015, d’une initiative de détection précoce et d’intervention rapide pour les espèces aquatiques envahissantes, et ce dans le cadre de nombreuses stratégies visant à prévenir l’introduction et la propagation d’espèces aquatiques envahissantes.

Grâce aux efforts des gouvernements étatiques, provinciaux et fédéral, les États-Unis et le Canada ont élaboré et mis en œuvre une initiative de détection précoce et d’intervention rapide. Cette initiative a donné lieu aux réussites suivantes :

  • élaboration d’une liste de surveillance des espèces risquant d’envahir les Grands Lacs;
  • détermination des secteurs prioritaires pour la surveillance des espèces aquatiques envahissantes;
  • élaboration et mise en œuvre de méthodologies de surveillance;
  • établissement et mise en œuvre de protocoles sur l’échange d’information; et
  • coordination des plans et de la préparation relatifs aux mesures d’intervention afin de prévenir l’établissement de nouvelles espèces aquatiques envahissantes détectées.

Un rapport documentant l’initiative de détection précoce et d’intervention rapide à ce jour sera bientôt disponible. Abonnez-vous pour recevoir un avis lorsque ce rapport sera disponible. Ces efforts sont menés par le sous-comité de l’annexe sur les espèces aquatiques envahissantes.

A propos de

Pamela Finlayson, Environment and Climate Change Canada